Sélectionner une page

DREAM BIG. WORK HARD. START SMALL.

MANIFESTO

A l’hiver 2013, Genius est né. Les fondateurs n’avaient pas la moindre idée de ce que cette association allait devenir. Ils savaient simplement qu’ils voulaient créer une communauté d’étudiants qui veulent faire bouger le monde.

Le partage et l’entraide sont les clés du succès

Nous avons toujours mis le groupe au centre de tous nos projets.

Genius est née d’une simple question : “Si on rassemblait tous les étudiants qui ont des idées et envie de créer des projets innovants ?”. 

Avec cette simple question, l’unique mission des fondateurs était de réunir tous les étudiants entrepreneurs et de créer un environnement unique pour développer nos projets. Un environnement où les rencontres et les échanges nous font grandir et nous poussent à se lancer. 

Au fil des années, nous avons réalisé que le plus important était le partage et l’entraide pour permettre à tous de se dépasser.

Etudiant : le meilleur moment pour entreprendre

Nous pensons que lancer sa startup pendant ses études est incroyablement propice à l’entrepreneuriat.

Steve Jobs, Mark Zuckerberg, Bill Gates se sont tous lancés alors qu’ils étaient étudiants. Nous pensons qu’il y a trois raisons pour cela : 

L’insouciance – nous sommes naïfs et insouciants et pensons qu’on peut changer le monde à tout moment. 

Le temps – nous avons beaucoup de temps, pas de maisons ni de famille à gérer, c’est simplement une question d’organisation. 

L’argent – nous n’en avons pas, il n’y a donc rien à perdre.

“Just do it”: les idées ne valent rien

Nous avons des centaines d’idées par jour et nous brainstormons pendant des heures sur des idées les plus improbables.  

Mais nous sommes surtout une communauté dans l’action. 

Le premier événement de Genius était l’organisation d’un startup week-end. Pendant 54h, des étudiants de tout horizons travaillent d’arrache-pieds pour faire en sorte que des idées deviennent des projets. 

Beaucoup d’entres nous se sont lancés, et la communauté regorge aujourd’hui d’incroyables talents qui n’ont pas attendu pour plonger dans le grand bain de l’entrepreneuriat.

Notre Histoire

Les débuts à Dauphine

Genius Dauphine voit le jour fin 2013 à l’Université Paris Dauphine. Les trois fondateurs, Raphael, Ethan et Alexis ont déjà lancé des projets de startups. Ils ressentent le besoin de rencontrer des étudiants comme eux qui veulent entreprendre.

A l’époque l’entrepreneuriat n’était pas encore trés développé à Dauphine. Les perspectives professionnelles dans des grands groupes de la finance ou du conseil ne les attirent pas du tout. Ils ont cependant une certitude : des dizaines, voire centaines d’étudiants ont des idées de startups plein la tête.

Il faut se rassembler et se dépasser ensemble.

Recrutement de la première promo

La première mission des fondateurs fut de recruter une équipe. Une équipe passionnée et sensible à l’entrepreneuriat.

Nous avons profité de la vague Snapchat pour faire une campagne de communication forte. Snapchat venait de refuser une offre de rachat de 3 milliards de dollars de la part de Facebook.

Un soir nous avons disposé des affiches dans tout Dauphine avec un message percutant et mystérieux. Le lendemain, nous recevons plus de 100 demandes de candidatures !

L’hyper croissance  

L’année d’après, Alexis intègre Centrale Paris. Avec l’impulsion d’un ami de l’école, Hamza Bennis, lors d’un “bang” (soirée centralienne), ils décident de créer une deuxième association : Genius Centrale.

Avec les mêmes objectifs qu’à Dauphine, l’idée est de créer un pont entre centraliens et dauphinois et ainsi favoriser la diversité des compétences, nécessaire pour créer une startup. Durant cette période, l’idée d’une fédération regroupant plusieurs établissements voit le jour.

Démarre alors une phase d’hyper croissance qui va durer plusieurs années.

Entre 2014 et 2016, d’autres étudiants qui avaient entendu parler de Genius décident de créer leur propre association dans leur école : Les Mines Paris, les Ponts, Strate, l’IPSA, l’ENSAE, et les Mines Nancy.

 

Genius Global, identité et indépendance

 

L’année 2015 a été une année décisive pour la pérenité des antennes fraichements créées. Le risque est qu’une fois l’équipe fondatrice partie, il n’y ait pas de successeurs.

Nous avons imaginé Genius Global pour que toutes les antennes soient indépendantes, avec leurs propres statuts et une prise de décision autonome. Le challenge de la Fédération fut double : garder une identité forte tout en laissant chaque antenne indépendante.

Identité et Indépendance sont les valeurs qui se sont construites autour de notre projet commun.

Le 6 juin 2015, Genius Global est officiellement créée par les membres fondateurs de toutes les antennes. En 2016, nous sommes présents dans 8 écoles et universités avec plus de 100 membres actifs. Nos évènements ont déjà attiré plus de 1000 personnes à Paris et en Ile-de-France et nous avons créé des liens forts avec l’écosystème startup.

 

Échecs et apprentissages

 

L’année 2017-2018 a été difficile à la fois dans les antennes et pour Global. Les fondateurs ont laissé place à une seconde génération qui a eu du mal à reprendre les rênes.

Les limites du modèle identité-indépendance se font alors sentir et la Fédération voit plusieurs antennes réduire considérablement leurs activités ou bien tout simplement disparaître. Seules quelques antennes comme Dauphine, Strate ou bien l’ESCE gardent le cap et font vivre Genius au sein de leurs écoles.

Cependant, malgré le ralentissement, Genius continue à vivre et à faire parler d’elle dans la France entière. La Fédération est à la recherche de son nouveau bureau pour relancer la machine et donner un second souffle à notre communauté.

Ce n’est que le début

 

Grâce à la détermination du bureau, Genius Global se munie d’une nouvelle équipe qui décide d’avoir un seul objectif : relancer les antennes existantes en renforçant le lien entre les Genius. Une grande campagne de communication interne va alors démarrer.

Il faut reprendre le contact avec les antennes et les aider à se relever. En quelques mois, Genius est de nouveau sur pieds et tous les membres sont surmotivés.

Une nouvelle phase commence alors : celle de la consolidation et de la croissance. En quelques mois, des nouvelles antennes sont créées : UTT, Campus Eiffel, CentraleSupeléc.

Genius n’a pas été créé avec pour ambition de devenir la première communauté d’étudiants entrepreneurs de France. Mais force est de constater que nous avons été assez chanceux pour avoir aujourd’hui un maillage national. Nous sommes plus de 500 membres actifs et alumni et des dizaines de startups créées. Nous avons le sentiment que c’est encore le début et que tout reste à faire. Notre rêve est de créer une communauté qui durera et qui marquera les esprits pendant des décennies.

Tout ce chemin requiert beaucoup de patience, d’engagement et de détermination. C’est un début très prometteur pour notre communauté. Il y a encore tellement à faire.

Nous pouvons avoir un impact encore plus grand et plus fort. Mais plus que tout, nous pouvons créer une communauté différente – une communauté dont on a toujours rêvée.